Les meilleurs styles de piercing à l’oreille

Depuis lors, l’oreille a toujours fait l’objet de nombreux piercings bien qu’il s’agisse d’une région du corps très restreinte en surface. En effet, avec tous ses replis, on pourrait y compter plus d’une dizaine de possibilités de piercing. Avant de vous décider à réaliser un piercing à l’oreille, vous devriez prendre des renseignements sur ceux qui sont incontournables. Quels sont alors les meilleurs styles de piercing à l’oreille ? 

Le piercing Snug 

Le Snug est l’un des types de piercing qui se réalise au niveau même de l’extérieur de l’oreille. C’est l’un des piercings les plus désagréables en matière de douleur à cause de la grande quantité de cartilage que l’artiste doit percer pour insérer le bijou. Il va donc de soi que le temps de cicatrisation pour ce type de blessure est assez long. En effet, une cicatrisation complète après un piercing Snug pourrait durer une année. Il faut donc prendre cela en compte bien avant de vous décider. Pour réaliser un piercing Snug, il faut vous munir de bijoux comme les microbarbells courbés. N’hésitez pas à visiter ce lien si ce type de piercing vous intéresse. 

A lire aussi : Quels sont les avantages des manteaux imperméables par rapport aux manteaux standards ?

Le piercing Rook

Le piercing Rook se réalise dans la zone intérieure haute de l’oreille et plus précisément au niveau de la petite portion de cartilage qui débute l’hélix. La douleur ressentie lorsque l’opération est faite dans cette partie de l’oreille est très relative. L’avantage avec ce type de piercing à l’oreille c’est qu’elle cicatrise assez vite en raison de sa protection contre les irritations causées par les frottements. Il faut compter au moins 3 mois pour que la cicatrisation soit définitive. Néanmoins, cela pourrait prendre plus de temps pour certaines personnes. Par ailleurs, le piercing Rook admet plusieurs types de bijoux. La plupart du temps, les personnes que cela intéresse choisissent les fers à cheval, les anneaux, etc.

Le piercing lobe 

Avant toute chose, il faut rappeler que le piercing du lobe est probablement l’un des plus exécutés. Cela se comprend aisément puisque c’est la seule partie où l’oreille est complètement dépourvue de cartilage, ce qui implique une douleur moindre. Par ailleurs, le lobe de l’oreille est très publiquement accepté. C’est la raison pour laquelle ce type de piercing se pratique depuis des milliers d’années dans de nombreuses civilisations. Le temps de cicatrisation du lobe pourrait être particulièrement très rapide à condition de prendre soin de la blessure. Les diverses expérimentations ont montré que la durée pour cicatriser peut varier entre 4 et 8 semaines. On peut placer dans cette partie de l’oreille presque tous les types de bijoux. Les amateurs peuvent y mettre des fers à cheval, des boucles d’oreilles, des anneaux et même des labrets.

Cela peut vous intéresser : Quels styles de hauts porter pour minimiser une poitrine généreuse ?

Le piercing Antitragus 

L’antitragus fait partie des piercings qui font le plus mal, car les grilles du perceur doivent perforer une grande épaisseur de cartilage. Pour ce type de piercing, le bijou est souvent posé à quelques centimètres au-dessus du lobe. Il ne faudra pas attendre longtemps pour que la cicatrisation soit complète, car il est réalisé dans une zone qui est à l’abri des chocs et frottements.